Passer au contenu principal
CMS Vendors
Logo Atex

Atex

Desk, ACE, Web, Print (Hermes et Prestige)

Ce fournisseur suédois, spécialiste de longue date de l'impression, propose aujourd'hui des fonctionnalités de système de gestion de contenu (CMS) numériques, sans pour autant abandonner ses racines.

  • Atex automatise depuis longtemps la production de contenus d'actualité et affiche une connaissance approfondie des salles de rédaction, même si l'entreprise a fait l'objet de nombreux changements et que ses outils numériques évoluent lentement.
  • Son CMS numérique est adapté aux organismes de presse indépendants de taille moyenne qui continuent de privilégier l'édition papier à l'édition numérique.
  • Parmi ses clients, Atex compte la Repubblica (Italie), El País (Espagne), Daily Mail et Metro (Royaume-Uni) et Sydney Morning Herald (Australie).

Pour qui

Du fait de sa complexité, Atex convient uniquement aux moyens et aux grands éditeurs qui doivent gérer à la fois des éditions papier et numérique, et qui nécessitent une approche sur mesure pour leurs publications individuelles. Atex ne convient pas particulièrement aux publications 100 % numériques ni aux éditeurs qui doivent partager de nombreux contenus entre de multiples publications.

En bref

Cible principale

Organismes de presse indépendants de taille moyenne

Cible secondaire

Grands organismes de presse

Zones géographiques principales

EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique)

Horaires d'assistance officiels

Centre d'assistance pendant la permanence

Assistance téléphonique 24h/24, 7j/7, 365j/an pour les problèmes de production critiques

Langues officielles de l'interface utilisateur

Allemand, anglais, espagnol, français, italien et turc

Assistance dans une autre langue

Non

Modèle de licence

Licence d'abonnement (SaaS) en fonction du nombre d'utilisateurs, du stockage et du trafic Web Licence perpétuelle en fonction du nombre d'utilisateurs, plus licence supplémentaire pour l'assistance et la maintenance permettant d'accéder aux mises à jour et aux corrections de bugs

Résumé du champ d'application

Axé sur la création de contenu papier et numérique avec quelques fonctionnalités front-end numériques de base, mais aucune fonctionnalité de génération de revenus prête à l'emploi

Base technologique

Java (Tomcat), Docker, API GraphQL, NextJS/React

Modèle cloud

SaaS dans AWS

Siège social

Stockholm, Suède

Effectif

150

Avis des clients

  • Offre une intégration parfaite entre les publications papier et numérique, avec aperçu avant impression dans le navigateur.
  • Propose un ensemble complet d'outils hautement personnalisables selon les besoins de l'éditeur, en étroite collaboration avec Atex.
  • L'édition de contenu sous Desk paraît simple aux éditeurs.
  • Les implémentations peuvent être lentes et difficiles à adapter, en particulier lorsque le workflow intègre une édition papier.
  • L'architecture obsolète peut être difficile à exécuter, même si Atex fait peu à peu évoluer la situation.
  • Le corps de l'article est traité comme un bloc de contenu unique, ce qui est pratique pour les éditeurs, mais peut rendre difficile la publication simultanée de versions numérique et papier sur différents canaux.
  • La plate-forme n'est pas particulièrement adaptée au partage de contenu entre différentes publications.
  • Le CMS ACE est encore en phase de développement et ne ressemble pas toujours à un produit fini.

Contexte

  • Créé aux États-Unis en 1973, Atex propose l'une des premières plates-formes électroniques (dématérialisées) du secteur de l'information. L'entreprise fait l'objet de nombreux changements majeurs par la suite et regagne même son indépendance après avoir été détenue par Kodak. Au fil des ans, Atex acquiert plusieurs autres éditeurs logiciels, en particulier Polopoly, un CMS Web suédois axé sur l'actualité, en 2008. Le siège de l'entreprise déménage au Royaume-Uni, puis en Suède, même si la direction s'effectue principalement depuis les bureaux de Milan. Atex possède également des bureaux en Finlande, au Brésil, en Australie et à Singapour. Atex est aujourd'hui l'un des groupes opérationnels du Canadien Constellation Software Inc., qui achète et gère des logiciels destinés aux marchés verticaux.
  • L'entreprise continue de soutenir l'édition papier avec ses systèmes "Hermes" et "Prestige", même si l'accent porte désormais sur les solutions "Desk" (rédaction multicanale) et "ACE" (Atex Content Engine), qui proposent un CMS headless et Atex Web en front-end. L'équipe éditoriale crée généralement ses contenus sous Desk, qui permet aussi de gérer les couvertures numériques et les éditions papier.
  • Atex Desk s'articule autour d'un éditeur de contenu qui peut utiliser iFramely pour intégrer des éléments numériques, et ce même s'il utilise des "blobs" de contenus non structurés (HTML). Il comprend aussi un système de gestion des ressources numériques (DAM), Frontpage Editor et Matik (pour les montages photo). Atex est l'un des rares systèmes permettant d'éviter automatiquement les doublons de titre sur les couvertures (ce paramètre peut être désactivé).
  • La plupart des implémentations Atex se déploient encore largement sur site, l'environnement éditorial (Desk) s'exécutant sur un serveur d'application traditionnel basé sur Java. Les contenus sont transmis via ACE et ACE Web afin de gérer les systèmes front-end du Web et de l'application. ACE utilise une architecture plus moderne (essentiellement basée sur des microservices).
  • En raison de sa complexité, Atex convient uniquement aux moyens et aux grands éditeurs qui doivent gérer à la fois des éditions papier et numérique, et qui nécessitent une approche sur mesure pour leurs publications individuelles. Atex ne convient pas particulièrement aux publications 100 % numériques ni aux éditeurs qui doivent partager de nombreux contenus entre de multiples publications.
  • De nombreux journaux et éditeurs dans le monde utilisent Atex. Cependant, étant donné le large éventail de solutions existantes, il n'est pas toujours facile de savoir quels outils chacun utilise. Les implémentations ont généralement évolué avec le temps et sont habituellement adaptées aux clients.
  • L'entreprise indique qu'un système moyen pour une salle de rédaction de 50 éditeurs peut coûter autour de 110 000 $ pour la gestion de contenu et la production papier. La publication d'un site Web pour une propriété qui compte environ un million de pages vues par mois peut coûter aux alentours de 18 000 $ par an.

Package scope (as reported by vendor)

Core platform - i.e., bundled in product (yes/no/beta) Add-On (yes/custom/3rd party)
Content lifecycle: author / classify / edit / approve / publish / re-purpose / archive / dispose
Oui
Basic digital / voice / media asset management
Oui
Support print publishing
Oui
Simple social media re-publishing
Non
3rd Party
Optional modules: forms / polls / social widgets / etc
Non
3rd Party
Connector library (OOTB connectors, APIs, etc.)
Oui
Bundled CDN (with DDOS protection)
Oui
User registration
Oui
Subscription management and fulfillment - digital
Non
Oui
Abonnement ou souscription
Non
Oui
Personnalisation
Non
3rd Party
Ad management - digital
Non
Oui
Ad management - print
Non
Oui
Gestion de contenu
Non
3rd Party
Recherche
Oui
Gestion de contenu
Oui
Video management / OVP
Oui
3rd Party
Audio management / podcasting
Oui
3rd Party
Datajournalisme et visualisation des données
Oui
3rd Party
Classifieds
Non
Commenting / community features/
Non
3rd Party
Newsletter production and management
Non
3rd Party
Notifications and alerts
Oui
A/B testing
Non
SEO
Oui
Multi-title management with variable inheritance
Oui
Complex layout and subsite / subsection cloning
Oui
AR- / VR- enhanced services
Non
Segmentation de l'audience
Non
Online user / partner forums
Non
Regular user group meetings
Non
Interested in the CMS?
Go to vendor
Enregistrez vos résultats et suivez vos progrès
By leaving this page you will lose all progress on your current lesson. Are you sure you want to continue and lose your progress?